logo grand paris seine ouest energie

Agence Locale de l'Énergie
et du Climat

Retrouver GPSO Energie

Habitant

>
Habitant
>
Décarboner sa mobilité

Décarboner sa mobilité

Le transport de personnes et de marchandises est l’activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France. Résultant de la combustion des carburants, nos émissions de GES liées au transport représentent 31% de la totalité de nos émissions (chiffres 2019*). A titre individuel, nous pouvons tous agir à notre niveau, à commencer par nos trajets quotidiens domicile-travail qui restent particulièrement émissifs. Le recours aux transports en commun permet de limiter considérablement le niveau d’émissions de gaz à effet de serre, mais d’autres solutions existent.  

Pour diminuer le recours aux énergies fossiles, la mobilité électrique se développe. L’électricité en France étant effectivement à 72,3%* d’origine nucléaire, les voitures électriques constituent une alternative moins carbonée (en dehors des pics de consommation, car durant ceux-ci, le recours aux énergies fossiles augmente).  

Lorsque la distance le permet, le vélo (à assistance électrique ou non), peut également constituer une alternative plus durable et plus économique. Du parcours d’installation de bornes de recharge, aux subventions pour l’achat d’un vélo à assistance électrique, GPSO Energie vous propose quelques pistes pour décarboner votre mobilité.  

*Source : https://www.notre-environnement.gouv.fr/  

Source 2 : https://www.ecologie.gouv.fr/  

Les voitures hybrides et électriques en habitat individuel

Les immatriculations des véhicules électriques et hybrides augmentent année après année (394 % de hausse entre 2019 et 2021), entrainant une forte augmentation de la demande de solution de recharge en habitat individuel et en copropriété. 

Pour installer une borne de recharge chez soi, la première étape est de prendre rendez-vous avec un électricien doté de la qualification IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques). Il déterminera en fonction du véhicule et de son usage, la puissance de borne la plus adaptée. Une fois la borne de recharge installée et le tableau électrique général mis à niveau, c’est par la déclaration fiscale que le crédit d’impôt doit être demandé.     

Les IRVE en copropriété

L’acronyme IRVE désigne les Infrastructures de Recharge des Véhicules Electriques. Ces termes désignent l’ensemble des éléments nécessaires à la recharge : les réseaux électriques publics et privés, coffrets, compteurs et les bornes de recharges. 

En copropriété, il existe plusieurs solutions pour recharger son véhicule électrique. Ces solutions ne diffèrent pas seulement sur le point technique, mais aussi en termes de modèle économique. Leur pertinence dépendra de facteurs intrinsèques au syndicat des copropriétaires mais aussi de la configuration des bâtiments et parkings. 

Ci-dessous, les étapes qui mèneront à l’installation de bornes de recharge en copropriété : 

Afin de bien choisir son installation et de la dimensionner en phase avec les attentes des copropriétaires, ils convient donc de les interroger sur leurs besoins présents et futurs. Les anticiper permettra d’avoir une installation évolutive, prête à accueillir de nouvelles bornes ; c’est-à-dire une puissance suffisante et une infrastructure précablée. C’est la garantie d’une installation respectant les normes de sécurité et de qualité mise en place par des professionnels certifié IRVE. 

Vous trouverez un questionnaire à remettre aux copropriétaires parmi les ressources à la fin de cet article. 

Exemple de questions sur le parking : 

  • Date de construction ? 
  • Combien de places de parking ?  
  • Places libres ou attitrées ? 
  • Couvert ou extérieur ? 
  • Distance au réseau ?

 

Exemple de questions sur la copropriété : 

  • Combien de personnes souhaitent avoir une borne de recharge dès aujourd’hui ? Dans 5 ans ? Et dans 10 ans ?  
  • Puissance souhaitée ? 
  • Volonté d’investir ? D’être propriétaire de l’infrastructure ? Ou au contraire de faire intervenir un tiers-investisseurs ?  

Plusieurs solutions techniques

Selon les réponses à ces questions, on s’orientera vers l’une ou l’autre des solutions techniques. On pourra distinguer : 

  • celles nécessitant l’élaboration d’une infrastructure collective (IC) et/ou de la création d’un ou de plusieurs points de livraison (PDL),  
  • de celles composées uniquement d’équipements individuels (borne de recharge et câblage).   

 

Ci-dessous, trois architectures d’infrastructure possibles : 

Quels financements ?

Si la copropriété finance elle-même les travaux, elle pourra bénéficier d’aides comme la TVA à 5,5%, du programme ADVENIR (50% de l’infrastructure collective et 50% des équipements individuels) et du crédit d’impôt. 

Il existe aussi des solutions de préfinancement avec Logivolt Territoire ainsi que de tiers-investissement par des opérateurs privés. Il conviendra alors d’être vigilant sur les conditions de rachat de l’IRVE dans le cas où la copropriété ne serait pas propriétaire. Le gestionnaire du réseau public d’électricité ENEDIS préfinance également une partie de l’opération via le TURPE (taxe d’utilisation des réseaux public d’électricité) en cas de création d’une nouvelle colonne horizontale. 

Pour plus d’informations, rapprochez-vous d’un conseiller France Rénov’ et n’hésitez pas à consulter les ressources ci-dessous ! 

Pour aller plus loin

Le vélo, un moyen de transport décarboné

L’usage du vélo augmente ces dernières années : entre bénéfices écologiques et économiques, développement des infrastructures, subventions dédiées pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), il séduit de plus en plus d’habitant.e.s. Sur une distance inférieure à 10 kms, le temps de trajet en agglomération sera généralement inférieur à vélo qu’en voiture. Qu’il soit à assistance électrique ou non, le vélo a donc tout pour plaire ! Mais plusieurs questions se posent lorsqu’on est prêt à sauter le pas : ou garer son vélo la nuit ? Comment faire pour installer un local à vélo en copropriété ? Quelles sont les subventions existantes pour l’achat d’un vélo à assistance électrique ou non ?, etc. GPSO Energie vous propose quelques conseils ci-dessous :  

  • Emprunter un Véligo avant d’acheter un VAE  

Véligo Location est un service de location longue durée de vélos à assistance électrique (VAE) d’Île-de-France Mobilités. Il permet de louer un VAE pour une durée de 6 mois et permet à l’ensemble des Franciliens de découvrir l’usage du VAE pour leurs déplacements du quotidien, que ce soit pour les trajets domicile-travail ou par exemple pour rejoindre une gare. Il coûte 40€ / mois et peut bénéficier de réductions. En savoir plus

 

  • Profiter des subventions de la région Ile-de-France pour l’achat d’un vélo à assistance électrique 

Dans le cadre de sa politique de développement de la pratique du vélo dans toute la région, Île-de-France Mobilités met en place une aide à l’achat pour différents types de vélos. Quel que soit votre lieu de résidence en Île-de-France, vous pouvez bénéficier de cette aide. Elle concerne :  

-Les vélos classiques à assistance électrique 

-Les vélos cargo avec ou sans assistance électrique : biporteur, triporteur, vélo rallongé (longtail), etc. 

-Les vélos pliants avec ou sans assistance électrique 

-Les vélos adaptés 

Pour en savoir plus sur les montants et conditions, rendez-vous sur la page dédiée ou lisez  le guide de Paris en Selle « Installer un espace vélo dans sa copropriété ».

Si l’installation de parkings à vélos est obligatoire dans tous les bâtiments neufs à usage de bureau et d’habitat depuis 2015, beaucoup de logements plus anciens échappent à cette réglementation. Ce guide réalisé par Paris en selle se penche sur les questions d’aménagement de cours d’immeuble, de désencombrement de locaux vélos existants, etc.  

 

Actualités

Habitant

Analyses, recommandations, conseils. Retrouvez ici les actualités de la transition énergétique et du climat grâce aux articles de GPSO Energie.
Précédent
Suivant
HABITANT

CLIQUEZ, RéNOVEZ,
éCONOMISEZ !

Prenez directement rendez-vous en ligne avec l’un.e des conseiller.e.s France Rénov’ de GPSO Energie ! Rendez-vous sur Seine Ouest Rénov’, le guichet unique de la rénovation de l’habitat de Grand Paris Seine Ouest : remplissez le formulaire pour être orienté vers le conseiller le plus adapté à votre situation.

Restez informé.e

Recevez les actualités de la transition énergétique dans la newsletter bimestrielle de GPSO Energie et ses animations dans un e-mailing mensuel.
Je souhaite recevoir les informations concernant :

En validant mon inscription, j’accepte que GPSO Energie utilise mon adresse e-mail en vue de m’envoyer des lettres d’informations et des e-mailing. Il est possible de me désinscrire à tout moment en envoyant un mail à contact@gpso-energie.fr ou de consulter la Politique de confidentialité.

SUIVEZ-NOUS

Suivez l’actualité de GPSO Energie et de la transition énergétique sur nos différents réseaux sociaux.

UNE IDÉE, UNE QUESTION ?

Vous souhaitez échanger avec GPSO Energie ? Pour toute demande qui ne concerne pas l’accompagnement de votre projet de rénovation, contactez notre équipe en remplissant le formulaire de contact.

FERMER
SUIVEZ-NOUS
Suivez l’actualité de GPSO Energie et de la transition énergétique sur nos différents réseaux sociaux.

Restez informé.e

Recevez les actualités de la transition énergétique dans la newsletter bimestrielle de GPSO Energie et ses animations dans un e-mailing mensuel.
Je souhaite recevoir les informations concernant :

En validant mon inscription, j’accepte que GPSO Energie utilise mon adresse e-mail en vue de m’envoyer des lettres d’informations et des e-mailing. Il est possible de me désinscrire à tout moment en envoyant un mail à contact@gpso-energie.fr ou de consulter la Politique de confidentialité.