logo grand paris seine ouest energie

Agence Locale de l'Énergie
et du Climat

Retrouver GPSO Energie

>
>
Sobriété énergétique : quels gestes mettre en place dans son logement ?

Sobriété énergétique : quels gestes mettre en place dans son logement ?

En cette rentrée 2022, la problématique énergétique est au cœur des préoccupations gouvernementales. Ainsi, le Gouvernement incite les entreprises et les particuliers à économiser l’énergie en misant sur la sobriété : l’objectif pour les mois à venir, est de réduire nos dépenses énergétiques de 10%. Cette réduction des dépenses énergétiques parait essentielle au regard du contexte géopolitique actuel, et profiterait également à la lutte contre le changement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Alors, comment être plus sobre chez soi ? Quels sont les gestes à mettre en place et quel état d’esprit adopter ? GPSO Energie partage quelques pistes.  

Un effort collectif à entreprendre

Si les particuliers sont incités à diminuer leurs dépenses énergétiques en adoptant des comportements plus sobres en énergie, il est important de rappeler que la transition énergétique repose sur un effort collectif. Collectivités et entreprises sont appelées à faire des efforts également ; d’une part car elles consomment une part importante d’énergie et rejettent une grande quantité d’émissions de gaz à effet de serre et d’autre part en tant que lieu de représentation de pouvoir, les collectivités se doivent de montrer l’exemple. Ainsi des sujets comme l’éclairage,le chauffage des bâtiments publics ou encore le télétravail des collaborateurs posent de nouvelles questions. 

  • Grâce à son pôle Collectivités, GPSO Energie accompagne les collectivités dans la maîtrise /gestion de l’énergie de leurs bâtiments : toutes les informations sont à retrouver sur cette page.

  • Les petites entreprises peuvent aussi être accompagnées sur ces questions : retrouvez toutes les informations sur cette page.

Etre sobre dans son logement : quelques gestes faciles à mettre en œuvre

L’utilisation de l’énergie dans son logement concerne tout un chacun : que l’on soit propriétaire ou locataire, il est possible d’agir sur son utilisation du chauffage ou au moins de l’électricité.

Une utilisation intelligente de son chauffage permet d’économiser l’énergie :

  • Tout d’abord il est utile d’éteindre le radiateur des pièces qui ne sont pas utilisées quotidiennement et de ne pas chauffer au-delà de 16/17 degrés les pièces utilisées seulement une partie du temps (salle de bain, toilettes). Pour régler la température pièce par pièce, on peut placer des robinets thermostatiques sur ses radiateurs. Dans le cas du chauffage électrique on peut installer un thermostat programmable centralisé connecté aux émetteurs de chaleur s’ils sont suffisamment récents (coût 60 – 250€).

  • Diminuer la température son logement de 1 degré seulement permet d’économiser 7% d’énergie selon l’Ademe

  • Lorsque l’on souhaite garder et optimiser la chaleur dépensée, il peut être utile de limiter les déperditions d’énergie, en plaçant des joints sur ses fenêtres si elles sont anciennes et déperditives, ou en utilisant des rideaux bien épais, et bien entendu en fermant ses volets.

  • Fermer les portes des pièces peu chauffées

  • D’autres écogestes sont à découvrir sur le site de l’Ademe

Concernant l’électricité, vous pouvez :

  • Eteindre les appareils électriques lorsqu’ils ne sont pas utilisés, car même en mode veille, ceux-ci consomment ! Les boxes internet et wifi sont particulièrement consommatrices car allumées en permanence : il est important de penser à les éteindre la nuit et lorsque nous sommes absents de notre logement, même quelques jours !

  • Utiliser une multiprise avec interrupteur, qui permet d’éteindre plus facilement les appareils inutilisés ;

  • Veiller à lancer vos lave-linge et lave-vaisselle uniquement quand ils sont pleins

Une bonne isolation est essentielle pour garder la chaleur

Si ces écogestes permettent de réaliser des économies, ils doivent être couplés à une isolation performante de votre logement sans quoi une partie de la chaleur s’échappera. Il s’agit là de travaux d’efficacité énergétique qu’il peut être intéressant d’envisager dès à présent pour pouvoir bénéficier de leurs impacts pour les prochains hivers, mais également pour se prémunir des futures vagues de chaleur estivales qui se reproduiront de plus en plus régulièrement. Les conseillers énergie France Rénov’ de l’ALEC peuvent vous aider dans vos réflexions et vos choix, ainsi que dans le montage financier de votre projet, n’hésitez pas à prendre rendez-vous via Seine Ouest Rénov’, le guichet unique de la rénovation de l’habitat de Grand Paris Seine Ouest. 

La sobriété : un état d'esprit

Lorsque que l’on parle de sobriété énergétique, on pense aux dépenses énergétiques de nos logements et pourtant la notion de sobriété s’applique à bien d’autres domaines : elle peut devenir un véritable état d’esprit qui vise à se recentrer sur ses besoins essentiels. Elle invite à se questionner sur nos façons de nous déplacer, de voyager, de nous divertir, de consommer, qui utilisent toutes de l’énergie. On peut par exemple, choisir de jouer à un jeu de société en famille plutôt que de regarder des films individuellement sur différents écrans, ainsi la sobriété n’est plus synonyme de privation comme c’est souvent le cas, mais peut amener à la créativité et rassembler. Il ne s’agit pas de stopper les actions que l’on entreprend mais de les imaginer différemment. Le slow travel, qui incite à prendre son temps pour mieux profiter et s’imprégner d’un voyage, notamment en utilisant des transports alternatifs (train, vélo…), en est un bel exemple !

Pour aller plus loin : produire son énergie

Pour que ses ressources énergétiques ne dépendent plus d’un contexte géopolitique, on peut réfléchir à produire sa propre énergie, mais seulement une fois que son logement aura été correctement isolé. Différentes sources d’énergie renouvelable sont disponibles en milieu urbain, et des aides locales (Déclic Energie) existent même pour vous encourager à y avoir recours en maison individuelle.

L’énergie solaire est ainsi disponible partout et est gratuite à l’usage, renouvelable et non polluante. Grâce à des équipements robustes et fiables, elle peut fournir une part importante des besoins d’électricité, mais aussi de chauffage et d’eau chaude pendant de nombreuses années. Différents équipements existent :

  • Les panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l’électricité

Certains matériaux comme le silicium possèdent la propriété de générer de l’électricité quand ils reçoivent la lumière du soleil : c’est ce qu’on appelle l’effet photovoltaïque. Les cellules photovoltaïques convertissent directement l’énergie solaire en électricité sous forme de courant continu. En règle générale, c’est sur le toit de votre habitation que vous trouverez la place nécessaire (10 à 30m2 pour une maison individuelle).

Les copropriétés récentes ou ayant fait l’objet d’une rénovation énergétique performante peuvent aussi y réfléchir, leurs toitures souvent plates étant parfois particulièrement adaptées pour de telles installations.

  • Les panneaux solaires thermiques pour produire de la chaleur

La chaleur captée par ces panneaux sert au chauffage du logement et de l’eau sanitaire. Des capteurs solaires thermiques transforment le rayonnement solaire en chaleur. Le fluide caloporteur qui circule dans les panneaux se réchauffe. Il passe ensuite dans le ballon d’eau chaude, ou il cède sa chaleur à l’eau sanitaire via un échangeur de chaleur, puis repart vers les panneaux. Selon la région et la taille de l’installation, ces panneaux peuvent couvrir 50 à 80% des besoins moyens annuels et jusqu’à la totalité des besoins en belle saison, ce qui permet d’éteindre complètement la chaudière l’été.

  • Pour connaître le potentiel solaire de votre toiture vous pouvez visualiser la carte de potentiel solaire de Grand Paris Seine Ouest. Attention cependant, celle-ci date de 2010 et ne tient pas compte des nouvelles constructions qui peuvent créer depuis des effets de masque/ombre…!

  • La géothermie

La géothermie peut également constituer une solution intéressante de chauffage pour certaines habitations, dans des configurations précises à étudier avec nos conseillers énergie France Rénov’, pour installer par exemple une pompe à chaleur géothermiques sur nappe (à capteurs horizontaux ou verticaux).

  • Afin d’encourager l’installation d’équipements à énergie renouvelable, le territoire de Grand Paris Seine Ouest propose des aides financières dédiées à ces équipements, les subventions Déclic Energie

  • Vos voisins l’ont fait ! N’hésitez pas à consulter nos fiches techniques qui présentent les installations d’énergies renouvelables de certains habitants du territoire, aidés par GPSO via Déclic Energie.

 

Si vous vous interrogez sur la sobriété énergétique ou que vous souhaitez installer des équipements à énergie renouvelable, alors les conseiller.e.s France Rénov’ de GPSO Energie

Partager cet article

Restez informé.e

Recevez les actualités de la transition énergétique dans la newsletter bimestrielle de GPSO Energie et ses animations dans un e-mailing mensuel.
Je souhaite recevoir les informations concernant :

En validant mon inscription, j’accepte que GPSO Energie utilise mon adresse e-mail en vue de m’envoyer des lettres d’informations et des e-mailing. Il est possible de me désinscrire à tout moment en envoyant un mail à contact@gpso-energie.fr ou de consulter la Politique de confidentialité.

SUIVEZ-NOUS

Suivez l’actualité de GPSO Energie et de la transition énergétique sur nos différents réseaux sociaux.

UNE IDÉE, UNE QUESTION ?

Vous souhaitez échanger avec GPSO Energie ? Pour toute demande qui ne concerne pas l’accompagnement de votre projet de rénovation, contactez notre équipe en remplissant le formulaire de contact.

FERMER

Restez informé.e

Recevez les actualités de la transition énergétique dans la newsletter bimestrielle de GPSO Energie et ses animations dans un e-mailing mensuel.
Je souhaite recevoir les informations concernant :

En validant mon inscription, j’accepte que GPSO Energie utilise mon adresse e-mail en vue de m’envoyer des lettres d’informations et des e-mailing. Il est possible de me désinscrire à tout moment en envoyant un mail à contact@gpso-energie.fr ou de consulter la Politique de confidentialité.