Caméra thermique infrarouge

L’ALE s’est équipée d’une caméra thermique infrarouge. Elle permet de visualiser les déperditions de chaleur des bâtiments et ainsi d’identifier d’éventuelles anomalies au niveau de leur enveloppe. Cet outil à vocation pédagogique va permettre à l’Agence d’affiner ses Bilans Énergétiques Simplifiés et de préciser ses préconisations d’amélioration.

A quoi sert une caméra thermique infrarouge ?

Les images infrarouges permettent de repérer les points faibles de l’enveloppe (fuites d’air, ponts thermiques, défauts d’isolation,…) et ainsi de formuler des pistes d’amélioration. La caméra thermique constitue ainsi un outil d’expertise, en complément des thermoboutons (enregistreurs de température) utilisés pour les Bilans Energétiques Simplifiés à destination des collectivités et bailleurs partenaires, et de la thermographie infrarouge aérienne du territoire.

Les images infrarouges représentent également une visualisation parlante à portée pédagogique qui rend visibles les pertes de chaleur du bâtiment. Par exemple, une comparaison des images thermiques avant et après un changement de menuiseries rend particulièrement évidentes les améliorations  thermiques obtenues grâce aux travaux.

Dans quel cadre la caméra thermique sera-t-elle utilisée ?

Dans le cadre de l’accompagnement de ses partenaires professionnels (villes et bailleurs sociaux du territoire) dans la mise en place de leur politique énergie, l’ALE pourra réaliser des images infrarouges des façades de certains bâtiments, afin de compléter ponctuellement ses bilans énergétiques simplifiés. Ces images auront un objectif pédagogique et d’aide à la décision à destination de ces maitres d’ouvrages publics.

Attention, cette caméra thermique ne sera pas utilisée pour réaliser des mesures auprès de propriétaires particuliers, hors programmes expérimentaux spécifiques.