Vulnérabilité et adaptation du territoire de GPSO au changement climatique

L’Agence Locale de l’Energie vient de publier sa première note technique, portant sur l’adaptation du territoire de Grand Paris Seine Ouest aux conséquences du changement climatique, phénomène aujourd’hui indiscutable.

 

S’il reste indispensable d’intensifier la lutte contre le changement climatique en réduisant fortement les émissions de gaz à effet de serre, il est également nécessaire de développer des mesures concrètes d’adaptation aux effets que ce changement climatique va engendrer sur les différents territoires.

L’Agence Locale de l'Energie a axé cette note synthétique sur ces deux thématiques complémentaires : vulnérabilité et adaptation.

Le climat futur accentue la vulnérabilité du territoire de GPSO au niveau des inondations, des mouvements de terrain par retrais/gonflements des argiles et de l’effet ilot de chaleur urbain (augmentation des températures dues à l’environnement urbain denses).

Différentes stratégies d’adaptations sont possibles afin d’envisager des pistes d’actions à tous niveaux. Des collectivités territoriales aux aménageurs urbains publics et privés, des constructeurs de bâtiments aux simples citoyens, le champ des initiatives est vaste.

Pour en savoir plus, cette note est téléchargeable via le lien suivant :

Note technique sur la « Vulnérabilité et adaptation du territoire de GPSO au changement climatique »