Changer de fournisseur d'énergie

Franchir ce pas, sous réserve de bien le préparer, permet souvent des économies considérables

La consommation d’énergie et les factures correspondantes restent un sujet de préoccupation important pour 71% des Français*. Pour autant bien peu savent que les marchés du gaz naturel et de l’électricité sont ouverts à la concurrence pour les particuliers et cela depuis bientôt 10 ans (1er juillet 2017).

Ainsi il existe par exemple à Boulogne-Billancourt:

·          15 fournisseurs d'électricité

·          10 fournisseurs de gaz

Il est donc possible de choisir librement son fournisseur d’énergie et même de choisir parmi ses multiples types d’offres. Il y a notamment des offres à tarif réglementé qui correspondent à des prix fixés par l’Etat et des offres à tarif concurrentiel proposées par le fournisseur, elles peuvent être fixes ou variables.

Une copropriété membre du « club copro » de l’Agence Locale de l’Energie GPSO Energie rapportait récemment avoir changé de fournisseur et choisi un tarif plus adapté et réalisé ainsi une économie de près de 10 % par rapport à la facture de l’année précédente !

Comme cette copropriété, 13 % des Français ont déjà changé de fournisseur. Cependant, il ne suffit pas de changer pour réaliser des économies, il faut aussi comparer et adopter une offre judicieuse car il est possible de payer plus cher.

Le site internet du médiateur national de l’énergie propose un comparateur d’offres :

http://www.energie-mediateur.fr/marches_de_lenergie/comparer_les_offres.html

Autorité publique indépendante, le médiateur national de l’énergie a pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges avec les entreprises du secteur de l'énergie et d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits.

Les actuels prix relativement bas de l’énergie n’incitent guère à envisager des travaux d’économie d’énergie. Pourtant cette embellie conjoncturelle des marchés ne durera sans doute pas et il serait judicieux de consacrer le budget ainsi dégagé en investissant dans l’amélioration énergétique des logements et faire face à des augmentations quasiment inéluctables des coûts de l’énergie. Une simple augmentation des coûts de l’énergie de 4 % par an entraîne un doublement de la facture en 20 ans. On voit donc clairement que « ne rien faire », ce qui peut être tentant en copropriété face à la difficulté de réunir les suffrages pour décider, a un coût élevé.  En outre la « valeur verte » qui commence à majorer la valeur patrimoniale et à faciliter la revente d’un bien immobilier qui a fait l’objet de travaux, vient au contraire pénaliser les immeubles les plus énergivores (base de données DINAMIC basée sur les données notariales).

L’Agence Locale de l’Energie GPSO Energie est là pour vous accompagner dans vos projets de rénovation énergétique tant en maison individuelle qu’en copropriété.

 

*selon un sondage du médiateur de l’énergie.