Parution de la 2eme note technique de l'ALE!

L’ALE vient de publier sa deuxième note technique, axée sur la valorisation des énergies renouvelables et de récupération sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest.

Centrées sur le territoire de GPSO, ce notes techniques s’adressent aux décideurs locaux (élus, services des collectivités, bailleurs sociaux…) pour leur dresser un état des lieux et leur proposer des pistes d’actions sur les différentes thématiques énergie/climat.

La première note technique, publiée fin 2015, était axée sur la vulnérabilité et l’adaptation du territoire de GPSO face aux changements climatiques.

Dans le cadre de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte, qui fixe notamment un objectif de 32% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’ici 2030, cette deuxième note traite des possibilités de valorisation des énergies renouvelables et de récupération sur le territoire. Un état des lieux des consommations actuelles de GPSO est dressé, afin de rappeler les ordres de grandeur, puis les différents potentiels de productions et de valorisations énergétiques sont étudiés. Les énergies  de récupération, avec la valorisation de la chaleur dite « fatale » (produite par les usines d’incinération des ordures ménagères, les industries, les data center ou encore celle véhiculée par les réseaux d’assainissement) doivent se développer. Les énergies renouvelables disponibles, géothermie, solaire photovoltaïque et thermique, biomasse présentent des potentiels intéressants et les collectivités peuvent s’en saisir pour réduire leur dépendance énergétique vis-à-vis des énergies fossiles.

Cette note présente également aux acteurs de GPSO (collectivités, maitre d’ouvrages publics ou privés, bailleurs sociaux…) de pistes d’actions concrètes à mettre en œuvre.