Retour sur...

Cycle d’ateliers « énergie-climat » pour les élus locaux du territoire de Grand Paris Seine Ouest

Les élections municipales de 2014 ont porté de nouveaux élus à la direction des différentes villes de l’agglomération Grand Paris Seine Ouest. Dans le même temps, la COP 21 qui se tiendra à Paris en décembre donne un coup de projecteur médiatique sur les enjeux liés au réchauffement climatique. L’Agence Locale de l’Energie s’est saisie de cette double opportunité pour accompagner les élus du territoire sur cette thématique énergie/climat.

L’ALE propose aux élus locaux du territoire de Grand Paris Seine Ouest un cycle de formation afin de leur permettre une montée en compétence sur les questions énergétiques et climatiques. Les objectifs sont multiples : développer une culture commune énergie-climat, afin de leur permettre defixer pour leur collectivité des objectifs ambitieux mais réalistes et à la hauteur des enjeux climatiques nationaux et internationaux, et qu’ils puissent imaginer des solutions innovantes et efficaces pour les atteindre.

L’idée est de proposer des formats originaux, reposant largement sur la participation des élus, et permettant de réaliser les objectifs suivants :

  • Apporter les connaissances sur les enjeux majeurs, pour favoriser la prise de décisions sur les sujets structurants dans le domaine énergie-climat
  • Faire prendre conscience de l’urgence énergétique et climatique, et des mesures d’adaptation à mettre en œuvre pour y répondre
  • Conduire à établir des objectifs chiffrés ambitieux mais réalistes sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), les économies d’énergie
  • Permettre de trouver des applications concrètes dans les politiques/décisions des collectivités

Le premier atelier, qui s’est tenu en septembre dernier, a débuté par un temps de photo-langage participatif, destiné à sensibiliser les élus sur l’impact du changement climatique actuel.

Dans un second temps, un « atelier fiction » a été proposé afin de libérer la créativité de chacun et laisser imaginer un avenir des possibles. Placés en 2050 et ayant réussi à limiter l’augmentation de la température terrestre à 2°C, les élus, repartis en sous-groupes (alimentation locale, bâtiment, transport, production d’énergie) ont dû présenter les projets à succès qu’ils ont menés depuis 2015 et qui leur ont permis de réussir la transition énergétique au niveau local. Réflexion préalable en solo, interviews mutuelles, affinage en groupes thématiques et restitution collective les ont amenés à proposer des solutions créatives et innovantes, dans une atmosphère très ludique et conviviale.

          

           

Certaines actions ont suscité un vif intérêt des participants qui y ont vu des pistes à explorer pour demain. Des ateliers plus spécifiques vont suivre, afin d’approfondir les pistes de réflexion développées lors de ce premier volet fiction, conforter et développer certaines connaissances, et d’aller si possible vers l’élaboration de projets concrets.