Laissons respirer nos appartements !

En ces jours de froids hivernaux, grande est la tentation d’obstruer les bouches de ventilation afin d’éviter que la chaleur ne fuie nos habitations. Pourtant, maintenir ces grilles dégagées et en bon état de fonctionnement est primordial pour garantir la qualité de l’air de nos logements et les maintenir en bon état.

La ventilation permet de renouveler l’air en assurant une circulation permanente et d’évacuer l’humidité et les polluants présents dans l’habitation. Cela est d’autant plus important que nos logements sont de mieux en mieux isolés, et par conséquent étanches à l’air. Lors d’un projet de rénovation ayant pour but d’isoler l’habitation, il est primordial de songer conjointement à améliorer le système de ventilation, tant pour maintenir un renouvellement d’air suffisant que pour limiter les déperditions de chaleur qui en résultent. Une ventilation mécanique permet de réguler le débit d’air entrant afin de répondre aux besoins des occupants tout en limitant les pertes thermiques.

Hiver comme été, pensez à aérer votre logement!

Chacun d’entre nous produit environ 2,5 litres de vapeur d’eau par jour. Qu’elle soit naturelle ou mécanique, une bonne ventilation est donc nécessaire pour éviter tout excès d’humidité dans l’air ambiant et prévenir l’apparition de moisissures lorsque la vapeur d’eau condense dans les parois, plus froides que l’air intérieur.
La ventilation permet également d’évacuer les nombreux polluants émis dans l’habitation : tabac, fumées de combustion, allergènes, composés chimiques contenus dans les produits ménagers, les peintures, les meubles, etc.
Ne bouchez donc pas les entrées d’air neuf, ni les grilles d’extraction et pensez à les entretenir régulièrement en les dépoussiérant ou en les nettoyant. Par ailleurs, hiver comme été pensez à aérer votre logement en ouvrant les fenêtres en grand 10 minutes chaque jour (en éteignant le chauffage si c’est possible) et ponctuellement après chaque douche ou pendant que vous cuisinez.
 

Télécharger le guide de l'INPES sur la pollution de l'air intérieur (pdf - 1.18 Mo)