Bien comprendre la nouvelle étiquette énergie

Désormais identique dans tous les pays de l’Union Européenne la nouvelle étiquette énergie se veut plus simple à comprendre et plus complète (3 nouvelles classes énergie A+ à A+++, consommation moyenne annuelle d’énergie et d’eau, niveau sonore…).

>> De nouveaux indicateurs

 

>> Appareils de froid

 

>> Lave-linge

 

>> Téléviseurs

 


 

 

sur la plupart des appareils qui avaient déjà une étiquette énergie (appareils de froid, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle)
 
Les principales nouveautés :
- 3 classes supplémentaires afin de refléter les évolutions du marché : les nouvelles classes A+, A++, A+++ ont été mises en place
- Le niveau sonore en décibels (dB) est indiqué
- Des indicateurs spécifiques au type d’appareil sont donnés
 
Ils représentent le 1er poste de consommation électrique domestique avec une consommation moyenne annuelle de 636 kWh/an[1].
 
 
 
Quelques conseils pour choisir un appareil de froid économe en énergie :
 
- Tous les appareils de froid mis sur le marché sont désormais de classe A minimum (depuis juillet 2010, il est interdit de fabriquer des appareils de classes B, C et D) et ceux de classe A et A+ seront progressivement supprimés. Il est donc conseillé de choisir des appareils de classe A+ au minimum.
- Bien choisir la taille de l’appareil de froid en fonction des besoins et éviter tout surdimensionnement et regarder la consommation « absolue » annuelle de l’appareil (un appareil plus petit de classe A+ peut consommer moins qu’un grand appareil de classe A++).
A noter : Une étiquette énergie a été élaborée pour les caves à vin.
 
 
 
Quelques conseils pour choisir un lave-linge économe en énergie :
 
- Tous les lave-linge mis sur le marché sont désormais de classe A minimum (depuis juillet 2010, il est interdit de fabriquer des appareils de classes B, C et D) et ceux de classe A seront supprimés à terme. Il est donc conseillé de choisir des appareils de classe A+ au minimum.
- Ne pas utiliser une température de lavage trop élevée. Un lave-linge consomme 3 fois plus d’énergie[1] à 90°C qu’à 30-40°C.
 
A noter : L’étiquette énergie des lave-vaisselle a également été mise à jour.
 
 


Les téléviseurs, qui représentent un des premiers postes de consommation d’électricité domestique (après les appareils de froid et l’éclairage) ont enfin leur étiquette énergie :

 

 
 
Quelques conseils pour choisir un téléviseur économe en énergie :
 
- Choisir une télévision qui dispose d’un interrupteur d’arrêt (case cochée). Beaucoup de téléviseurs ne peuvent pas être éteints entièrement (le bouton « off » sur la télécommande permet uniquement de les mettre en veille, ce qui peut consommer jusqu’à 1,5 W, alors que le mode arrêt consomme moins de 0,01 W).
- N’achetez pas trop grand. D’une part,pour un bon confort visuel, il est conseillé adapterla taille du téléviseur à la distance entre le canapé et la télévision (qui doit faire environ 3 fois la diagonale de l’écran). D’autre part, l’augmentation de la taille des écrans a contribué à l’augmentation de la consommation moyenne des téléviseurs qui a été multipliée par 2,2 passant de 140 à 307 kWh par an entre 1995 et 2008[1]).
- Ne pas se fier qu’au classement énergie et regarder la consommation « absolue » annuelle de l’écran : une télévision plus petite, classée B, peut consommer moins qu’une grande télévision classée A+.
 
Pour aller plus loin :
 
Si vous souhaitez mesurer la consommation réelle (en veille et en marche) de vos appareils électriques, sachez que l’ALE prête gratuitement des kits de suivi de consommations qui contiennent, entre autres, un wattmètre. Plus d’informations ici [lien vers article ALE]
 
Pour en savoir plus sur les nouvelles étiquettes énergie européennes, voir le site européen : http://www.newenergylabel.com
 
Pour consulter la brochure de l’ADEME sur cette nouvelle étiquette énergie, cliquez ici.
 


 
[1] Source : Rapport « Mesure de la consommation des usages domestiques de l’audiovisuel et de l’informatique » projet REMODECE - juillet 2008 - du bureau d’études Enertech basé sur des mesures sur 100 logements en 2008. Télécharger